Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 18:45
Tisane Zhourat en provenance de la Jordanie

Tisane Zhourat en provenance de la Jordanie

La tisane "Zhourat" est originaire de Syrie où on l'appelle aussi "thé de fleurs" ou "boisson de fleurs". C'est un mélange de plantes aux vertus multiples qui contient comme son nom l'indique, beaucoup de fleurs.

Pas besoin d'herboriste pour la prescrire, on la trouve en vrac dans tous les souks et en sachets dans tous les supermarchés du Moyen-Orient. Le bien-être est à la portée de tous !

 

Cette tisane est une boisson traditionnelle et joue un rôle très important au point de vue culturel car elle est offerte dans toutes les maisons, à chacun des invités.

 

De la Syrie, elle a gagné le Liban, l'Arabie Saoudite, la Jordanie et tout le Proche-Orient, pays où les habitants consomment, par tradition, beaucoup de plantes médicinales pour favoriser la santé et le bien-être quotidien de toute la famille.

 

Peu à peu, mais à petits pas, elle arrive en Europe et c'est une bonne chose car cette tisane est délicieuse, très parfumée et excellente pour la santé.

 

 

Composition du mélange "Zhourat"

 

La tisane "Zhourat" (“Zuhurat”, "Zhoorat", “Zhurat” ou encore “Zahraa” selon les régions) se compose d'un mélange de fleurs, de parties aériennes, de feuilles, de fruits, de graines, d'écorces et  de racines de plantes sauvages, poussant spontanément dans l'environnement immédiat, ou de plantes cultivées, toutes médicinales et bien connues pour leurs multiples vertus.

 

Ses ingrédients de base sont bien définis, mais au fur et à mesure de sa diffusion, le mélange a connu de nombreuses modifications tant au point de vue du nombre d'ingrédients qu'il contient, qu'au point de vue des proportions de plantes utilisées.

 

Selon les pays, il y aurait donc, la vraie tisane "Zhourat" et celle, vendue comme telle mais qui n'est plus du "zhourat" traditionnel !

 

J'ai beaucoup appris en lisant l'article suivant écrit par Concepción Obón, Diego Rivera, Francisco Alcaraz et Latiffa Attieh :

"Boisson et culture : "Zhourat", une analyse multivariée de la mondialisation d'une tisane du Moyen-Orient.

 

Dans cet article, les chercheurs ont découvert 77 ingrédients de base pouvant se trouver dans la tisane, correspondant à 71 espèces différentes de plantes. Tous les ingrédients ont été identifiés et quantifiés.

Les chercheurs ont développé une méthode pour décrire et analyser les variations en ce qui concerne l'emploi des ingrédients clés, ces ingrédients déterminant les effets attendus de la tisane, sur la santé.

Parmi les 71 espèces de plantes, certaines fournissent plus qu'un seul ingrédient : des fleurs et des feuilles par exemple, des fleurs et des fruits...

 

Les ingrédients de base d'un mélange de tisane sont en principe au nombre de 15 plantes différentes  maximum. Le zhourat fait exception à la règle car il en contient beaucoup plus.

 

Parmi les espèces représentées, on peut trouver dans le zhourat 12 espèces différentes de Lamiées, 7 espèces d'Apiacées, 4 espèces de Malvacées, de Poacées et de Rosacées.

 

 

 

En principe, le mélange de plantes composant la tisane Zhourat devrait contenir les ingrédients suivants...

 

- des Fleurs de Rosa damascena x Herrm.

On l'appelle la Rose de Damas (Famille des Rosacées).

C'est un hybride entre Rosa gallica, une des plus anciennes espèces de rosiers, déjà cultivée par les grecs anciens et les romains, qui est protégée en France, et Rosa moschata (la rose musquée).

 

 

           

               Rosa gallica                                                       Rose musquée

 

La Rose de Damas est considérée comme un type très important de rose ancienne. Elle était déjà cultivée dans les Jardins de Babylone.

C'est donc une espèce encore cultivée aujourd'hui. Elle est très utilisée en parfumerie car elle a une fragrance délicate et particulièrement agréable.

 

Son HE essentielle, extraite de ses pétales a des vertus incomparables et agit sur le système nerveux, permettant de lutter contre la mélancolie et l'excès de nervosité, tout en stimulant l'organisme, en régularisant les fonctions digestives et respiratoires. Elle est le premier produit utilisé pour la beauté de la peau, qu'elle éclaircit tout en la cicatrisant...

 

Ses boutons floraux séchés sont consommés en tisane pour aider les digestions difficiles, calmer les spasmes et la nervosité (2 boutons de rose suffisent pour une tasse d'eau frémissante). Le thé à la rose  (donc la tisane de pétale ou de boutons) permettrait de retrouver le sommeil. De plus, grâce à leur action diurétique, finit la rétention d'eau !

 

 

Rose de Damas
Rose de Damas Rose de Damas

Rose de Damas

- des Fleurs d'Alcea damascena (Mouterde)

On l'appelait précédemment "Althaea damascena". C'est une plante proche de notre rose trémière (Famille des Malvacées).

 

Ces pétales et boutons floraux sont comestibles et ses feuilles se mangent crus en salade ou cuites dans les potages.

 

C'est une plante vivace, endémique de la flore libano-syrienne (= originaire du Liban et de la Syrie), qui est aujourd'hui cultivée pour ses vertus médicinales mais aussi comme plante ornementale.

 

La fleur a longtemps été utilisée en teinturerie pour obtenir le violet.

 

Je ne sais pas s'il existe encore aujourd'hui des specimens qui poussent spontanément à l'état sauvage.

Je n'ai trouvé aucune photo de cette plante mais je présume qu'elle ressemble à nos roses trémières ?!

 

 

Une fleur de rose trémière appartenant à une espèce proche (Alcea rosa)

Une fleur de rose trémière appartenant à une espèce proche (Alcea rosa)

C'est donc les fleurs séchées de l'alcéa damascena qui sont utilisées dans la tisane Zhourat.

 

Les vertus des "roses trémières" sont presque totalement méconnues en Occident.

 

L'infusion des fleurs (pétales ou boutons floraux) est excellente pour lutter contre la toux et adoucir les irritations de la peau.

 

Les feuilles se mangent cuites comme la plupart des Malvacées.

De plus, grâce à la richesse de la plante en mucilages, elle est une aide précieuse pour réguler le transit intestinal.

 

- des Fleurs d'Alcea setosa

Parfois on retrouve, dans le mélange, cette espèce qui peut remplacer ou compléter la précédente. Dans ce cas se sont les fleurs, mais aussi les feuilles ou les fruits qui sont utilisés.

 

 

En médecine populaire, la plante est utilisée pour soigner les brûlures, les petits bobos et les petites plaies. Elle calme la toux et les inflammations de la gorge et du nez.

 

Les pétales et les boutons de fleurs sont comestibles, cuits ou crus dans les salades.

- des Fleurs d'Althaea

Cette espèce peut également être présente en remplacement ou en complément de l'actea damascena.

Sans doute s'agit-il des fleurs de la guimauve officinale (Altheae officinalis) qui appartient à une espèce proche...

La plante est cultivée pour sa racine très utilisée en confiserie.

- des Fleurs de  Matricaria chamomilla L.

Il s'agit de la camomille sauvage appelée aussi camomille vraie. 

Son ancien nom était la matricaire tronquée = Matricaria recutita L. (Famille des Astéracées).

 

Elle est au point de vue médicinal :

- anti-inflammatoire

- antispasmodique

- antifongique

- antibactérienne

- sédative.

 

Elle est donc utile pour soigner les troubles digestifs légers et stimuler l'appétit. On l'utilise aussi pour soigner les troubles du sommeil.

Grâce à son action diurétique et calmante, les troubles de la peau, comme l'eczéma par exemple s'améliorent considérablement (en usage interne ou externe).

La camomille
La camomilleLa camomille

La camomille

- des Feuilles d'Aloysia citrodora.

 

Il s'agit de la verveine citronnelle (Famille des Verbénacées).

Cette plante est très commune dans les jardins du sud car elle supporte mal le gel et les hivers longs et froids. Il faut toutefois, soit la planter en pot, la placer au soleil et bien l'arroser, puis la rentrer dans la maison en hiver, soit la planter en pleine terre, au pied d'un mur ensoleillé et pailler son pied pour l'hiver.

 

On l'appelle aussi :

Verveine du Pérou, Verveine à trois feuilles, Verveine des Indes, Herbe Louise, Thé arabe, Aloyse citronnée, et quelquefois citronnelle (à tort).

 

Ses feuilles sèchent très facilement. Il faut les couper avant la floraison, les étaler à l'ombre et dans un endroit aéré. Elles se conservent bien en bocal pendant deux ans environ.

 

Son infusion est apaisante et calmante pour les voies digestives et permet de retrouver un sommeil réparateur.

Elle est aussi fébrifuge (elle fait tomber la fièvre) et antispasmodique.

 

La verveine citronnelle

La verveine citronnelle

- des Fleurs et Feuilles d'Elaeagnus angustifolia (Famille des Eleagnacées)

 

On l'appelle l'Olivier de Bohême ou arbre d'argent, chalef à feuilles étroites ou encore arbre de paradis.

 

C'est un petit arbre rustique aux feuilles argentées, aux rameaux épineux et aux fleurs jaunes très mellifères.

 

 

 

Ses fruits sucrés et charnus ressemblent à des olives (d'où son nom) et sont comestibles. On les utilise comme ceux des jujubes, crus, cuits, en confitures et en sorbets.

 

Il soignerait la toux et les infections intestinales de l'hiver.

 

- des Soies de Zea Mays (Graminées)

 

Le maïs est une plante particulière qui possède sur le même pied des fleurs mâles, qui sont les premières à apparaître, et des fleurs femelles.

 

Au sommet des fleurs femelles, qui forment une inflorescence, apparaît très vite une sorte d'épi. Ce sont les soies  (appelées aussi "barbe de maïs").

 

Elles ont des propriétés médicinales. Elles sont :

 

- cholagogues = elles aident à l'évacuation de la bile donc facilitent la digestion.

- cholérétiques = elles augmentent la production de bile.

- diurétiques = favorisent le travail d'élimination du rein.

- antilithiasiques = empêchent la formation de calculs.

- antihémmoragiques car riches en vitamines K = empêchent les hémorragies.

- Hypotensives = facilitent la baisse de la tension artérielle.

 

Riche en Potassium, comme la queue de cerise, la barbe de Maïs nettoie les reins et favorise l'élimination urinaire.

Sa consommation permet donc d'éviter les crises de gouttes, de cystites, les néphrites et autres inflammations de l'appareil urinaire chez les hommes et chez les femmes.

Leur consommation permettrait aussi d'éviter les rhumatismes.

 

Les soies se consomment sèches en infusion ou en décoction.

Mettre une petite poignée de barbe de maïs dans un litre d'eau froide. Amener la préparation à ébullition et retirer aussitôt du feu. Laisser infuser 5 minutes et filtrer, puis boire entre les repas.

C'est pas très bon et peut se boire frais en été agrémenté d'un jus de citron.

Pour la décoction, il faut faire bouillir le mélange 10 minutes avant de le passer et de le consommer.

 

 

Soies sur un épis de maïs

Soies sur un épis de maïs

 

- Des Parties aériennes de Micromeria Myrtifolia (Labiées).

 

Elle pousse uniquement dans les régions à L'Est de la méditerranée.

 

Appelée précédemment, "satureia myrtifolia", c'est donc une sorte de sarriette vivace. On l'appelle "Zoufa" au Liban.

 

Elle aime les lieux secs, les rochers et les vieux murs.

 

Elle contiendrait plus de 100 composés aromatiques dépourvus de toxicité.

 

D'après "Chimiotypes de plantes communes au Liban du Genre Origanum et du genre Micromeria (Lamiacées)" in Lebanese Science Journal, Vol. 12, No. 1, 201 / Christo Hilan, Rabiha Sfeir et Souad Aitour / Institut de Recherches Agronomiques Libanais (IRAL)

 

 

Dans certaines régions, on l'appelle aussi le "zaatar", un nom que l'on peut employer pour toutes sortes de plantes : de l'origan, du thym, de la marjolaine, du calament...toutes aromatiques, ce qui complique énormément l'identification des plantes en question !

 

On peut trouver aussi dans la tisane "Zhourat".

 

- Des feuilles de  "Melissa officinalis" (Lamiacées).

- Des fleurs de "Sambucus nigra" L. = Sureau noir (Caprifoliacées).

- Des fleurs de "Citrus limone" = le limonier (Famille des Rutacées).

- Des fleurs de "Spartium junceum" L. (Leguminosae)= On l'appelle le faux genêt d'Espagne, genêt d'Espagne, geneste, gineste, joncier, spartier faux jonc ou spartion.

- Des fleurs de "Crataegus azarolus" variété aronia (Rosaceae) = On l'appelle l’Azarolier, Azérolier ou Épine d'Espagne ou pommette (appellation fréquente dans le sud de la France).

La variété aronia est cultivée au Liban. Les fruits ressemblent à des petite nèfles (ou de toutes petites pommes).

- Des feuilles de Cymbopogon citratus (DC.) = C'est la citronnelle vraie ou verveine des Indes.

- Les parties aériennes de "Salvia fruticosa" Mill. (Labiées) = Sauge de Crète, la plus grande des sauges officinales.

- Des fruits de "Prunus dulcis" = l'amandier.

 

 

 

 

De gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amandeDe gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amandeDe gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amande
De gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amandeDe gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amande
De gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amandeDe gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amandeDe gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amande

De gauche à droite puis de haut en bas : Mélisse, sureau noir, citronnier, genêt, azarolier, citronnelle, sauge de Crète et amande

- Des fleurs de "Cercis siliquastrum" L. = l'arbre de judée (Fabacées).

- L'écorce de Cinnamomum verum  =  la cannelle (Cannelier de Ceylan).

- Les parties aériennes de "Paronychia argentea" (Famille des Caryophyllacées) = la paronyque.

-Des feuilles de "Camellia sinensis" (L.) Kuntze  = le thé vert.

-Des feuilles de "Mentha spicata" L. = appelée menthe verte, menthe douce ou menthe marocaine (Labiées). On l'appelle aussi "Mentha tomentosa".

- Les parties aériennes de Lavandula angustifolia =la lavande.

- Des feuilles de Laurus nobilis L.  = Le laurier noble.

- Les parties aériennes "d'Origanum syriacum" L., appelé aussi "Origanum maru" ou "Majorana syriaca" (Famille des Lamiacées) = on appelle l'origan libanais, l'hysope bible ou encore l'origan syrien. C'est l'ingrédient principal du "zaatar", un délicieux mélange d'épices. Au départ ramassé dans la nature il est aujourd'hui cultivé pour répondre à la demande croissante.

 

Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.
Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.
Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.
Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.

Arbre de Judée, canelle, paronyque, thé vert, menthe verte, lavande, laurier noble et origan libanais.

On peut trouver également...

 

Les parties aériennes

 

- de plusieurs espèces de menthes dont en particulier Mentha longifolia (= menthe sylvestre) variété du Moyen-Orient ssp noeana;

- de la mauve comme Malva parviflora  à petites fleurs blanches ;

- d'Helichrysum stoechas (L.) Moench. ssp. barrelieri (Ten.) Nyman =  une variété d' immortelle ;

- de Phlomis syriaca Boiss.= un phlomis aux vertus stimulantes et toniques. C'est un diurétique très utile en cas d'allergie. Il est aussi anti diabétique, antipyrétique et riche en antioxydants. PAS DE PHOTO !

- de Rosmarinus officinalis = le romarin ;

-  d'Equisetum telmateia = la grande prêle ;

- de Styrax officinalis (Famille des Styracacées)= l'aliboufier ;

et les parties aériennes d'Origanum majorana L. = appelé aussi origan des jardins, marjolaine à coquilles, marjolaine officinale et au Moyen-Orient Zaatar !

 

On peut trouver également des fleurs de Fraxinus angustifolia Vahl. ssp.syriaca (Boiss.) Yalt. = Le Frêne de Syrie et des graines (les fruits en fait !) de Coriandrum sativum = la coriandre.

 

Je m'arrête là car la liste pourrait être beaucoup plus longue...

Menthe sylvestre, Mauve à petites fleurs, Immortelle, Grande prêle, Aliboufier, Origan des jardinsMenthe sylvestre, Mauve à petites fleurs, Immortelle, Grande prêle, Aliboufier, Origan des jardinsMenthe sylvestre, Mauve à petites fleurs, Immortelle, Grande prêle, Aliboufier, Origan des jardins
Menthe sylvestre, Mauve à petites fleurs, Immortelle, Grande prêle, Aliboufier, Origan des jardinsMenthe sylvestre, Mauve à petites fleurs, Immortelle, Grande prêle, Aliboufier, Origan des jardinsMenthe sylvestre, Mauve à petites fleurs, Immortelle, Grande prêle, Aliboufier, Origan des jardins

Menthe sylvestre, Mauve à petites fleurs, Immortelle, Grande prêle, Aliboufier, Origan des jardins

Variantes

 

Il existe des variations importantes dans la composition selon le pays d'origine.

 

En Syrie, le mélange qui compose le zhourat se rapproche de la formule traditionnelle. Il contient deux ingrédients de base :

- Fleurs de Rosa damascena  (jusqu'à 22 % du poids total);

- Fleurs d'Alcea damascena (10 à 17 % du poids total).

Les herboristes qui composent la tisane, mélangent de 7 à 15 ingrédients seulement en plus des deux ingrédients de base.

 

Au Liban,  les mélanges sont les plus riches en ingrédients variés (de 22 à 32 plantes différentes) mais ceux-ci sont présents en plus faible proportion. Ils ne contiennent que 10 % maximum de rose de Damas. Souvent on retrouve aussi des cristaux de saccharose dans le mélange.

 

Enfin, les zhourat que l'on trouve en Europe sont très simplifiés par rapport à la formule de base traditionnelle.

 

Bien sûr les étiquetages peuvent être mal traduits et comporter des erreurs concernant les espèces utilisées.

 

En Palestine,  le mélange se compose de roses, fleurs de Guimauve, Camomille, Anis, Fenouil, Thym, et plantes sauvages qui sont réputés pour leurs multiples vertus médicinales.

 

Vous pouvez faire le mélange vous même en faisant sécher vos propres plantes.

Faire de tous petits bouquets et les suspendre à l'abri du soleil dans un endroit bien aéré.

Chauffer ensuite le four à 75 ° environ pour ne pas abîmer les plantes.  Y placer les plantes séchées environ 5 à 10 minutes pour tuer tous les parasites indésirables et prolonger la conservation.

Laisser complètement refroidir les plantes dans le four.

Stocker ensuite dans des bocaux secs et propres, soit les plantes séparément soit en effectuant le mélange au prélable selon vos goûts.

 

Conseil de préparation et consommation

 

Pour un litre d’eau bouillante, il faut une cuillère à soupe de zhourat. Choisir de préférence une eau de source pure.

 

- Verser l’eau frémissante sur les plantes.

- Laisser infuser environ 3 à 5 minutes puis filtrez.

- Sucrer à volonté avec du miel ou du sucre. La tisane est consommée très sucrée comme c'est souvent le cas pour le thé au Moyen-Orient.

 

La tisane est souvent prise en y ajoutant des gouttes d'eau de rose de Damas ou d'eau de fleur d'oranger, surtout lorsqu'elle est donnée aux enfants. On peut aussi laisser infuser avec un baton de cannelle.

 

Comme elle ne contient pas de caféine, elle peut être absorbée dans l'après-midi ou le soir avant de se coucher et permet, en plus des autres bénéfices pour la santé, de se relaxer et de bien dormir.

 

Parce que le zhourat est très riche en vitamine C, d'autres préfèrent la consommer le matin au réveil pour stimuler en douceur l'organisme et lui permettre de mieux lutter contre les épidémies saisonnières ou, pour stimuler la circulation sanguine. 

 

D'autres encore préfèrent la consommer après le repas pour ses vertus digestives.

 

Ses vertus médicinales

 

Parmi les 77 ingrédients utilisés dans la tisane zhourat, environ 52 soignent la sphère digestive, entre 30 et 45 soignent les troubles respiratoires et problèmes de peaux.

Les autres ingrédients agissent sur les maladies du système circulatoire, les maladies du système locomoteur et du tissu conjonctif et les maladies du système génito-urinaires.

Enfin un grand nombre d'ingrédients agit sur le système nerveux, la nervosité passagère, l'anxiété et les troubles de l'humeur ou du sommeil.

 

Cette tisane est utile aussi en cas de surpoids : elle calme le système nerveux, stimule la circulation sanguine et l'élimination des toxines, draine l'organisme et améliore la digestion.

A l'inverse et pour les mêmes raisons, elle permettra au convalescent de retrouver son appétit en stimulant l'organisme en douceur.

 

En bref ce mélange est un sédatif doux qui permet de rééquilibrer l'organisme.

Il est carminatif, antispasmodique, calmant et anti douleur, anti viral, anti bactérien, stimulant de l'immunité et anti-inflammatoire.

Il permet de traiter en douceur et de prévenir de nombreuses maladies. Grâce à sa richesse en anti-oxydant, il jouerait un rôle non négligeable en prévention du cancer et des maladies cardio-vasculaires.

 

L'utilisation régulière de ce mélange aiderait donc à maintenir la santé et la longévité.

La sensation d'équilibre intérieur qu'elle procure contribue au bien être général de l'organisme.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by manou - dans découverte tisane santé
commenter cet article

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -