Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 07:22
Betula pubescens appelé aussi Betula alba (Bouleau blanc)

Betula pubescens appelé aussi Betula alba (Bouleau blanc)

Le bouleau  commun (Betula alba) fait partie de la famille des Bétulacées.

 

C'est un arbre précieux car depuis des millénaires, il est utilisé pour ses vertus médicinales, mais aussi pour son bois (en ébénisterie, on l'appelle le merisier). On vantait déjà ses mérites avant le Moyen-âge.

On l'appelait d'ailleurs "arbre de la sagesse" ou "arbre aux néphrétiques".

 

La plupart de nos contemporains ont totalement oublié qu'il y a cinquante ans encore, dans le nord de la France, de l'Europe et jusqu'en Russie, les habitants des campagnes recueillaient encore, chaque printemps, la précieuse sève dans les forêts. Avec un couteau, ils pratiquaient des entailles dans l'écorce et y enfonçaient un tube, lequel était relié à un récipient dans lequel s'écoulait la sève.

 

Jus de bouleau et sève de bouleau, quelles différences ?

 

Avec les feuilles de bouleau, on fabrique le jus de bouleau.

 

Le meilleur des jus de bouleau (et le plus connu) est celui de la marque Weleda qui contient de l'extrait aqueux de jeunes feuilles de bouleau de qualité biologique (94 %) et du jus de citron de qualité biodynamique (6 %). Il est concentré et doit être dilué dans de l'eau.

 

En cure, il permet d'activer les fonctions d'élimination et de faire une cure détox peu chère et facile à faire. Il suffit de diluer la quantité quotidienne nécessaire (3 cuillères à soupe pour un adulte) dans votre bouteille d'eau et de le boire tout au long de la journée ou, si vous préférez, de le consommer en diluant un cuillère à soupe dans un grand verre d'eau, trois fois par jour en dehors des repas.

A faire chaque année, en cure de trois semaines, au printemps et à l'automne.

 

Très utile pour la cure de printemps, dépuratif et détoxiquant pour le corps, le jus de bouleau est également recommandé pour les personnes souffrant d’arthrite ou d’arthrose, de calculs rénaux et d’eczéma. Il permet de lutter contre la rétention d'eau car il est très diurétique.

 

On utilise pour cela deux espèces de bouleau : le bouleau commun et le bouleau verruqueux (betula verrucosa). Ces deux espèces sont cultivées, pour Weleda dans la région de bohème en République Tchéque. Très contrôlée, la zone de culture est éloignée des zones polluées.

 

Les feuilles sont récoltés à la fin du printemps. Puis après le tri, on en fait une décoction. C'est pour en améliorer le goût que Weleda ajoute du jus de citron.

 

Si vraiment vous êtes rebutés par le goût, la préparation existe aussi en sirop, donc sucrée. Le sirop peut être très utile pour fortifier les enfants, soigner l'eczéma par exemple et guérir les préados de leur  acné juvénile. Par contre, il faut les habituer le plus tôt possible à consommer le jus, plus efficace mais beaucoup moins agréable à boire.

 

A noter le jus de bouleau est aussi proposé en ampoules chez "Superdiet".Vous pouvez le trouver en pharmacie et points de vente BIO. Il doit en exister d'autres marques...

 

Le deuxième produit extrait du bouleau est la sève fraiche.

 

 

La sève est riche en minéraux, oligo-éléments, acides aminés, anti-oxydants... Elle a les mêmes propriétés que le jus mais apporte de nombreux minéraux naturels en plus.

 

Elle contient du magnésium et du lithium (bon pour le moral), du silicium (bon pour les os et les articulations), du potassium (bon pour la circulation et le coeur), du calcium et du phosphore (bon pour les os et les dents), de la vitamine C et des antioxydants.

 

Après une cure de jus de Bouleau, pour nettoyer le corps, vous pouvez faire une cure de sève pour le reminéraliser...Vous en sortirez en pleine forme !

 

La sève de bouleau permet de lutter contre les calculs urinaires, l'eczéma, et les douleurs articulaires quelles que soient leur origine.

 

 

Qu'est-ce que la sève au point de vue botanique ?

 

La sève de bouleau est au départ l’eau contenue dans le sol de la forêt. L'eau contenue dans la terre est absorbée au niveau des racines grâce aux poils situés à l'extérieur du système racinaire et aux radicelles, par un phénomène appelé  "capillarité".

L'eau est en effet capable de monter naturellement dans les vaisseaux de l'arbre malgré la force de gravité qui aurait tendance à la faire redescendre naturellement vers le bas.

A l’intérieur de ses racines, la plante aspire l’eau de la terre dans ses cel­­lules par osmo­­se, c'est-à-dire que l'eau passe naturellement à travers les parois des cellules parce que la pression hydrométrique de chaque côté de la paroi cellulaire est différente au point de vue chimique. [je simplifie !!]

Cette as­­pira­tion exer­­ce une poussée qui fait monter la sève vers le haut.

 

De là, elle est poussée (on parle de poussée racinaire) vers le tronc (on dit qu'elle monte) et circule dans des sortes de vaisseaux, appelés "vaisseaux du bois" ou en terme botanique le "xylème". On l'appelle la sève brute.

 

Plus tard lorsque les jeunes feuilles se formeront et commenceront à "transpirer" donc à évaporer de l'eau, une sorte d'aspiration vers le haut supplémentaire, permettra à la sève de continuer à monter de 20 ou 30 mètres jusqu'à la cime des grands arbres.

 

Les botanistes ont remarqué que plus l'hiver était froid, plus la sève montait vite au printemps, donc plus la poussée racinaire était importante. Cela est dû au fait que lorsqu'il y a des périodes de gel et de dégel, des bulles de gaz se forment dans la sève. Le même phénomène peut se produire après une longue période de sècheresse. Nous le voyons chaque année dans le sud de la France : les arbres refont des jeunes pousse en automne ou refleurissent...

 

La sève monte au printemps pour nourrir l'arbre, les jeunes bourgeons qui se transformeront en feuille, assurer la floraison et la fructification, bref fournir les éléments vitaux nécessaires pour assurer la croissance de l'arbre et sa reproduction.

 

Ne pas confondre la sève brute (qui monte) avec la sève descendante qui circule directement sous l'écorce (dans le phloème) et qui s'appelle la sève élaborée. Elle provient des feuilles et, après la photosynthèse, contient surtout des acides aminés et du sucre.

Le vin de palme extrait du palmier à sucre est fabriqué à partir de cette sève là.

 

Image extraite de http://planete.gaia.free.fr/vegetal/botanique/seve.html#105

Image extraite de http://planete.gaia.free.fr/vegetal/botanique/seve.html#105

 

Comment la sève est-elle récoltée ?

 

 

C'est au printemps, lorsque la sève monte dans l'arbre qu'elle est récoltée.

Le producteur draine la sève en perçant un trou horizontalement et directement dans l'arbre (aujourd'hui avec une simple perceuse).

Le trou doit avoir une profondeur de 4 à 5 cm pour atteindre la sève montante (sève brute) et un diamètre de 6 à 8 mm.

Il enfonce alors dans le tronc, un tuyau bisauté de même diamètre que le trou, qui sera relié à une bouteille fixée à l'extérieur.

La sève s'écoule goutte à goutte en continue dès que le trou est formé.

Bien sûr il faut un peu colmater le pourtour pour que la sève ne coule pas à côté.

 

On peut en récolter de deux à sept litres par jour ce qui n'épuisera pas l'arbre qui en produit 200 litres par jour !

Le récolteur ne prélève chaque arbre qu'une fois par an pendant une durée de trois semaines environ.

Les trous sont effectués de 50 cm à 2 mètres du sol. Plus le trou est bas, plus la sève récoltée est riche en minéraux.

A la fin de la saison, il faut reboucher consciencieusement les trous pour éviter les maladies (champignons, infections bactériennes...). L'arbre cicatrise tout seul.

 

Les anciens récoltaient la sève juste après la nouvelle lune de mars. C'est la première nouvelle lune après Pâques.

 

 

 

La sève récoltée par Les Etablissements Gayral dans la Vallée du Champsaur ( Hautes-Alpes)

Comment la consommer ?

 

Boire un verre par jour, à jeun, pendant 3 semaines au printemps.

Si vous avez des problèmes graves de santé, recommencez à l'automne.

Son goût est neutre et beaucoup plus agréable que celui du jus.

Elle a l'aspect de l'eau pure légèrement trouble mais jamais opaque ce qui signifierait qu'elle a commencé à fermenter.

 

Un verre de sève de bouleau prêt à consommer

Un verre de sève de bouleau prêt à consommer

 

Comment la conserver ?

 

Il faut conserver la sève de bouleau au frigo car elle contient une faible quantité de sucre qui peut se mettre à fermenter si on la laisse à température ambiante.

 

La sève s'achète en magasin biologique et elle doit être stockée au frais tout le long de la chaîne, dès la récolte journalière chez le récolteur, pendant le transport, puis entre le magasin et l'arrivée chez vous.

 

Elle se conservera très bien le temps de la cure.

 

On la trouve aujourd'hui, emballée sous vide (comme le vin) et pourvu d'un robinet très pratique pour remplir le verre. Pensez à préparer votre verre un peu à l'avance pour ne pas boire la sève trop froide.

Mais je ne crois pas que ce soit très bon de préparer la boisson la veille au soir, comme cela est conseillé sur certains sites car, dans la nuit, la préparation peut commencer à fermenter...

J'ai acheté cette année la marque du producteur Gayral.

 

Je ne suis pas sponsorisée !! C'est simplement la marque que je trouve près de chez moi...

Je ne suis pas sponsorisée !! C'est simplement la marque que je trouve près de chez moi...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CARDAMOME 11/10/2016 22:15

j'ai fait il y a deux ans, la cure de sève de bouleau. ça vient de Ginoles où j'ai acheté aussi 10 paquet de sucre de bouleau (xilitol); j'habiterai bientot à côté d'eux donc y'aura plus de frais de port!!! le sucre de bouleau n'élève pas l'insuline et a un IG de 35 si je me souviens bien. il permet de diminuer la conso du sucre car il sucre entre 30 et 50% plus; je l'utilise surtout dans les yaourts ou le café, les deux trucs où je n'arrive pas à me passer totalement de sucre. pas trop,;le temps en ce moment mais faudra que je prenne d le temps de lire tous tes anciens articles sur ...pas mal de sujets! lol

manou 12/10/2016 07:25

Perso je la fais chaque année et le printemps dernier je suis arrivée à entraîner avec moi, mon mari et mes deux amies. Mais chaque année je change de fournisseurs. Je connais le sucre de bouleau mais c'est vrai qu'à part en magasin diététique c'est pas évident d'en trouver. Tu me donneras l'adresse de ce producteur ?

marine D 16/07/2016 07:13

Je ne la préparerai pas mais comme je vois qu'elle se fait chez Weleda je notes !
Une thérapeute m'a conseillé de la tisane d'aubier de tilleul, je regardes si tu en as parlé dans ta rubrique

manou 16/07/2016 12:07

Je ne sais plus si j'en parle ou pas...mais nous faisons la cure d'aubier de tilleul au moins deux fois par an. Soit je l'achète en ampoules (pratique quand on travaille car on peut diluer l'ampoule dans l'eau) soit en bâtonnets à faire en décoction et à boire dans la journée soit chaud ou froid. Je l'agrémente d'un peu de citron.
L'idéal c'est l'aubier rouge du Roussillon, c'est le meilleur...cela fait des années que nous l'utilisons.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est déjà l'automne...

 

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -