Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 17:23
De lait et de miel / Jean Mattern

L'auteur est né dans une famille originaire d'Europe centrale. Il travaille dans l'édition.

C'est son second roman  (paru en 2010) où on retrouve Gabriel, le fils du narrateur et de Suzanne qui était déjà présent dans son premier roman : "Les bains de Kiraly". Ce n'est pas obligatoire de lire le premier pour comprendre le second.

 

L'histoire

 

Un vieil homme, arrivé à la fin de sa vie se souvient de sa jeunesse, de son exil et des événements majeurs de sa vie : il les raconte... à son fils Gabriel.

 

Il se souvient de sa jeunesse en Roumanie, pays allié de l'Allemagne nazie, et de la guerre.

 

Il se souvient de son ami d'enfance, Stefan, dont il a été séparé sur un quai de gare de Budapest en 1944 (le lecteur saura à la toute fin du roman, pourquoi) et qu'il n'a jamais retrouvé. C'était un bon violoncelliste...

Il se souvient de leurs jeux dans la rivière du village, mais aussi du jour où, sa mère venant de mourir, Stefan a voulu jouer du violoncelle pour le consoler...

Il se souvient du moment où il a abandonné sa vieille grand-mère pour partir avec Stefan, profitant du retrait des troupes nazies, pour fuir le pays et l'arrivée des troupes russes...Il avait 15 ans.

 

Il se souvient de la première fois où un médecin l'a condamné : il était alors malade du typhus et on l'avait placé, comme tous les cas desespérés, dans une salle de bain de l'hôpital aux carreaux jaunes. C'était au sortir de la guerre en 1944, alors qu'il fuyait la Roumanie et Temesvar (Timisoara). Il était arrivé à Vienne depuis peu et il avait attrapé des poux dans le train. Lorsqu'arrivé dans le camp de réfugié il a pu retrouver un semblant d'hygiène, se raser la tête, c'était trop tard...la fièvre faisait déjà son chemin.

 

Il revient sur sa rencontre avec Suzanne (Zsuzsanna) à Paris durant  l'année 1956, alors qu'elle venait d'arriver en France fuyant Budapest et la répression soviétique...

Il se souvient de leur mariage et de leur installation en Champagne, là où il ont vécu des instants magiques de bonheur, une vie de "lait et de miel", celle qu'il lui avait promis... Mais cela n'a pas duré et, le plus grand drame de leur vie, la mort accidentelle de leur fille aînée, Marianne a détruit leur famille et rendu mutique tous ses membres, y compris Gabriel et Sophie, leurs deux enfants restants.

 

S'il  a pu quitter la région du Banat, cette région commune et frontière entre la Roumanie, la Serbie et la Hongrie, c'est grâce à de lointains ancêtres alsaciens ou lorrains, venus s'y établir pour le coloniser au XVIIIe siècle. Il échappera ainsi aux soviétiques et comme il ne se sentira jamais allemand, mais français, il n'adhèrera pas aux idées de son ami Stefan...et regagnera la France où il tentera de s'intégrer et d'oublier.

 

Ce roman, court et vite lu, n'en est pas moins fort bien écrit et très émouvant.

L'auteur ne suit pas une chronologie toute simple, il s'amuse à mélanger, au sein d'un même chapitre, les gens et les dates, comme le feraient des souvenirs ...

Mais à aucun moment je n'ai été perdu car très vite le lecteur comprend qu'à chaque début de chapitre il va changer de lieu et qu'un souvenir va en voir apparaître un autre...

Les différents événements prennent place comme les éléments d'un gigantesque puzzle, chaque souvenir se rajoutant au précédent (au bon endroit).

Un roman sur le thème de l'exil et de la séparation et sur un moment peu connu de l'histoire de l'Europe...

En effet qui se souvient que le Général de Gaulle a fait rapatrier ces roumains d'origine française en 1944, leur évitant ainsi déportation, humiliation et souffrance ?

 

Encore un auteur que je n'avais jamais lu et que je relirai avec plaisir !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Michaël Lefebvre 16/08/2015 12:04

Merci pour cette découverte! L'histoire semble se déroulait au moins en partie en Hongrie qui est le sujet de mon blog.
Bon dimanche!
http://www.vuesdebudapesthongrie.com/

manou 16/08/2015 14:46

Oui cet auteur est originaire de l'Europe centrale. Il parle beaucoup de Budapest dans son livre intitulé "Les bains de Kiraly" que je n'ai pas encore lu. Celui-là cadre encore plus avec votre blog :)

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -