Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 15:14
La Réserve de Russell Banks

L'histoire se passe dans la région des Adirondacks, au Canada en 1936...

Le docteur Cole, célèbre neurochirurgien, convie l'artiste peintre en vogue, Jordan Groves, à une soirée très privée dans sa résidence située près du lac dans un petit paradis appelé "la Réserve" :  c'est le 4 juillet, le jour de "l'Independence Day".

Dans cet endroit sauvage où quelques privilégiés fortunés ont acheté des résidences au coeur des montagnes, tout le beau monde est réuni pour la somptueuse fête.

Jordan, arrivé dans son hydravion, fait sensation. Au cours de la soirée, il rencontre Vanessa Cole, la très attirante et mystérieuse fille adoptive du docteur.

 

 

Jordan est un habitué des aventures extra conjugales. Il en fait même le récit romancé dans ses carnets de voyage et sa femme, la délicieuse Alicia, n'ignore rien de ses frasques. Mais jusqu'à présent aucune de ses conquêtes ne l'a éloigné de celle qu'il aime et qui est la mère de ses deux garçons. Sa relation n'a jamais été en péril...

 

Mais lorsqu'il rencontre Vanessa, l'attirance qu'il éprouve pour elle le plonge immédiatement dans la culpabilité. Il ne sait plus où il en est et, au contraire de son habitude, il ne cède pas (tout de suite) à ses avances. Il pressent même qu'elle ne représentera pour lui que des ennuis.

 

Dans la nuit qui suit la fête, le docteur Cole meurt subitement d'une crise cardiaque, laissant sa veuve Evelyn dans un tête à tête dangereux avec sa fille adoptive.

En effet celle-ci a déjà fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique et sait très bien jouer de ses charmes pour amener les hommes à satisfaire ses désirs les plus insensés et leur faire croire que la victime, c'est elle...

Lors des funérailles, Vanessa a d'ailleurs laissé entendre que son père a abusé d'elle lorsqu'elle était petite et a choqué tout le monde avec ses déclarations. Sa mère, Evelyn, met alors en route une procédure pour la faire à nouveau interner en Suisse. Paniquée à cette idée, Vanessa la ligote et l'enferme à la "Réserve"...

 

En même temps Vanessa s'est mise en tête de réaliser un des derniers désirs (réel ou fictif) de son père : jeter ses cendres dans le lac. Or cela est interdit par le règlement du très rigide club Tamarack. Elle demande donc à Jordan de lui permettre de le faire du haut de son avion...et en cachette.

Il résiste car c'est illégal mais elle le force à accepter en déposant l'urne à la place du passager directement dans l'avion rangé dans le hangar de sa maison. Elle s'est présentée sans y être invitée et a fait la connaissance de ses deux garçons et d'Alicia, le forçant ainsi en entrant dans sa vie, à s'impliquer dans la sienne...

 

Le comportement de Vanessa n'est pas toujours très "normal". Elle a des troubles du comportement mais, au début, Jordan ne s'en aperçoit pas.

Alicia qui en a marre d'être délaissée par son mari, le trompe avec Hubert, un des guides du club qui est aussi un des hommes de main de la famille Cole et que Vanessa va manipuler à son tour...jusqu'au drame.

 

Le sujet est simple et déjà largement visité par d'autres écrivains mais l'auteur sait captiver le lecteur et nous offre un  thriller psychologique très prenant...et très bien écrit aux rebondissements imprévus.

Beaucoup de dialogues et de descriptions rendent sa lecture très facile, ce qui n'est pas toujours le cas des autres romans de l'auteur.

 

L'intrigue débute en douceur pour, peu à peu, gagner en épaisseur au fur et à mesure que le lecteur entre dans la vie et la psychologie des personnages. Les personnages sont ballotés d'un côté à l'autre sans toujours savoir où vont les mener les événements.

Mais bon on ne les plaint pas trop car ils ne sont pas vraiment très attachants !

Et c'est cela qui est une véritable réussite : on adhère totalement à leur histoire sans arriver à les aimer ou à s'identifier à eux.

Même Jordan, le gauchiste mais richissime beau gosse qui fréquente le beau monde tout en le critiquant ouvertement, n'arrive pas à être crédible dans son rôle de macho qui sait d'avance qu'elles ne pourront que toutes succomber à ses charmes !

Quant à Vanessa, c'est un personnage étonnant et machiavélique, on ne comprend pas toujours si elle prémédite tout ou si elle agit par impulsion de manière irréfléchie et totalement imprévisible.

 

La construction du récit est très particulière puisque l'auteur alterne l'histoire  que je viens de résumer et en italique, le récit des événements qui annoncent la montée du nazisme en Europe d'une part, et durant la Guerre d'Espagne, d'autre part.

Ce double récit, dans trois lieux différents, met en scène les mêmes personnages ce que le lecteur comprend peu à peu... et la morale de l'histoire est que le beau monde qui avait pu échapper à la Grande Dépression et avait pu exploiter une bonne partie de ceux pour qui cela n'était pas le cas, va être rattrapé par l'Histoire avec un grand H.

 

C'est un roman plus facile à lire que "Sous le règne de Bone" que j'avais particulièrement apprécié et que j'ai fait lire à de nombreux ados de plus de 15 ans. Mais l'histoire n'intéressera que des adultes...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -