Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 11:23
La patience du diable de Maxime Chattam

Je n'ai pas lu le précédent thriller de l'auteur "La conjuration primitive", car je ne l'ai pas trouvé en médiathèque et que, ma fois, 22 € pour un roman que j'offre en cadeau, ça va, mais pour un que je vais lire en deux jours maximum, c'est pas possible ! On m'a assuré que celui-ci, même si on retrouvait certains personnages, n'était pas réellement une suite (bien que l'auteur tisse quelques liens avec son précédent roman) mais plutôt une histoire dans un ensemble. Donc je confirme : je n'ai pas été gênée pour la compréhension de l'histoire.

 

Le récit démarre au quart de tour dans un TGV où deux jeunes ados viennent d'embarquer. On sent l'un, plutôt déterminé tandis que l'autre est inquiet mais il ne veut pas décevoir son compagnon...et le lecteur comprend ce qu'ils ont en tête. Ils se sont donnés rendez-vous au wagon-restaurant à une heure précise. Avec leurs armes de choc, en y allant à l'heure dite, ils vont faire un massacre et tuer, sur leur passage, tous les passagers (53 morts) .

Qu'est-ce qui a pu les inciter à commettre ce carnage d'une violence inouie ? Personne ne le saura. Ils n'ont pas de mobile politique, pas de revendication. Ils semblent obéir à une pulsion incontrôlable...

 

Pendant ce temps les gendarmes interceptent un go-fast entre Lille et Paris. Mais dans la voiture habituelle, il n'y a rien, c'est dans le véhicule éclaireur que se trouve un des trafiquants.  Dans sa sacoche, les gendarmes vont faire une découverte  horrible : ce n'est pas de la drogue qu'il transporte mais...de la peau humaine.

 

Chaque événement violent est raconté du point de vue de la victime ce qui rajoute à l'horreur et comme chacun a lieu dans des endroits que nous fréquentons tous : au cinéma, au restaurant, dans un centre commercial...l'imagination galope !

 

Mais tout se complique encore quand les gendarmes découvrent d'autres corps dont ils ne peuvent identifier la cause de la mort. Peut-on mourir de peur ? L'expression de leur visage le laisse entendre...

 

Ludivine Vancker, lieutenant à la Section de Recherche de Paris doit encore mener une enquête éprouvante. Elle est aidée par Segnon, son partenaire et ami qui tentera par tous les moyens de la freiner dans les situations dangereuses. Mais pour Ludivine, femme passionnée et vouée corps et âme à son métier et à sa quête, c'est mission impossible. On ne peut arrêter une âme aussi tourmentée par le Mal qui cherche à penser comme les tueurs, à comprendre leurs motivations, leurs pensées, leur façon de fonctionner pour mieux les appréhender...

 

Pour l'heure elle est tout à fait persuadée que les faits divers atroces et sanglants qui se déroulent un peu partout en ce moment sont tous liés entr'eux. Rien ne pourra l'empêcher de remonter la piste même les souvenirs douloureux d'une ancienne traque qui s'est mal terminée pour un de ses coéquipiers (voir "la conjuration primitive").

 

Mais ici il est question du diable qui pervertit les âmes en semant les graines de la violence et du Mal, ou les révélant, pour être plus précis, car chaque être humain contient en lui une part de Ténèbres.

 

Le diable est-il vraiment responsable de toutes les horreurs qui gagnent la France ? Qui se cache derrière son déguisement ?

 

Ludivine en est sûre, le diable n'existe pas et elle n'aura de cesse de le prouver au péril de sa vie...

 

Un récit d'ambiance, très visuel voire cinématographique, très noir et rouge (sang) comme la couverture du livre, et dans lequel l'auteur dévoile sa vision de notre société moderne : c'est la société  de consommation qui serait responsable de toute cette violence...

 

Un bon polar au rythme envoûtant qui se lit d'une traite. Même si les personnages sont sans surprise, l'histoire pleine de rebondissements sait captiver le lecteur...

Et puis si vous voulez vous mettre encore plus dans l'ambiance, n'hésitez pas à écouter les musiques proposées par l'auteur au début du roman !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

C'est bien l'été maintenant !

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -