Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 10:06
La mort en rouge de Pierre Gaulon

Qui peut bien frapper et gratter à sa porte en pleine nuit ?

 

Clément regarde par le judas et voit un homme affolé qu'il ne connaît pas. Il n'a pas le temps de se demander si c'est prudent ou pas de lui ouvrir la porte qu'il le voit basculer dans la cage d'escalier du haut des cinq étages...

 

Tout le monde pense aussitôt à un suicide, sauf que cet homme venait de fêter ses 45 ans, était d'un caractère plutôt jovial et bon vivant et en pleine réussite professionnelle. 

Et Gabriel Serinam, le lieutenant chargé de l'enquête, a bien noté que d'étranges traces de pas polluent la scène de crime...

 

De plus Clément, profondément choqué par ce qu'il vient de vivre et bien imbibé d'alcool, a cru voir une mystérieuse silhouette au moment même où Yvan Lamet se jetait sur la rambarde, une jeune femme, très pâle dont les cheveux étaient dégoulinants de sang...

 

En même temps que l'enquête offcicielle, Lou Venucci, l'ancienne collègue de Gabriel, devenue détective privée, est diligentée par un mystérieux vieil homme pour enquêter sur une jeune fille disparue qui aurait été vue dans le quartier. Très logique mais débordante d'imagination, elle ne croit pas un instant aux coïncidences et lorsque Clément se décide à lui avouer qu'il a menti à Gabriel Serinam en omettant de lui parler du "fantôme" de la jeune fille, elle fonce... d'autant plus que Clément est terrifié.

 

Lou va découvrir, horrifiée que partout où il y a eu une mort inexpliquée, la jeune fille aux cheveux rouges avait été vue  dans les parages et, en même temps qu'elle arrive à identifier le mystérieux vieil homme, elle va comprendre qu'une vrai malédiction s'acharne sur lui.

Qui peut ainsi chercher à se venger tant d'années après ?

De nombreux souvenirs enfouis ressurgissent...certains datent de la deuxième guerre mondiale. Il faut dire que Philippe Lamet a 112 ans et il en a vécu des drames dans sa vie...

 

L'auteur, que je découvre grâce à cette lecture pour la première fois, a un talent certain pour créer une ambiance quasi cinématographique.

Déjà dès le prologue qui se passe en 1944, dans la forêt de Compiègne, le lecteur entre dans l'ambiance et dans l'horreur.

 

Le récit de l'enquête pour lequel on passe de chapitre en chapitre, d'une "scène" à l'autre et d'un personnage à l'autre, alterne avec le récit d'événements survenus pendant la deuxième guerre mondiale. Ce récit parallèle, placé en tête de certains chapitres et qui se nomme "Révélation" plonge le lecteur dans l'histoire et le passé d'un préfet de la région qui a forcément un lien direct avec les événements.

La fin de chaque chapitre nous laisse intentionnellement sur notre faim car il manque toujours un élément qui sera donné deux ou trois chapitres plus loin.

 

Suspense garanti !

 

J'ai eu du plaisir à entrer dans ce thriller palpitant, facile à lire et très bien écrit. Je pense que le côté "gore" ne manquera pas de plaire aussi aux ados.

 

Attention, regardez bien les bas-côtés de la route car, après la lecture de ce livre, vous risquez de ne plus jamais rouler tranquillement sur les petites routes départementales comme avant !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -