Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 15:02
Into the wild : Voyage au bout de la solitude de Jon Krakauer

Ce récit est une histoire vraie, un fait divers qui a divisé l'Amérique. Le livre, écrit en 1996 par le journaliste et alpiniste, Jon Krakauer, tente de reconstituer le périple de Christopher McCandless parti à l'aventure après l'obtention de son diplôme, sans prévenir ses parents, et découvert mort, deux ans plus tard, en août 1992, sur la piste Stampede  en plein coeur de l'Alaska. 

 

Après avoir fait don de toutes ses économies à une oeuvre caritative (on en est sûr) et peut-être brûlé ses papiers d'identité, Chris prend la route sous le nom d'Alex (Alexander Supertramp). Il parcourt l'Arizona, le Grand Canyon avant de trouver refuge auprès des communautés hippies de Californie. Puis il travaille quelques temps dans le Dakota et le Colorado et poursuit son voyage jusqu'au Mexique. De là il gagnera l'Alaska...où il passera plus de trois mois, dormant dans l'autobus 142, vivant de chasse et de cueillette avant d'y trouver la mort et d'être découvert par des chasseurs quinze jours plus tard.

 

Grâce aux cartes postales qu'il a écrites, aux quelques pages de son journal de voyage qui ont été retrouvées dans le bus, aux témoignages de gens croisés sur sa route, aux petits boulots, aux traces de son passage, découvertes ici ou là, et au point de vue de sa famille, l'itinéraire quasi exact de son voyage a pu être reconstitué. L'auteur tente de rester fidèle aux faits mais aussi à la personnalité attachante de ce jeune adulte idéaliste, intelligent et sympathique, parti non seulement à la recherche de lui-même mais pour réaliser son rêve d'aventure, loin de la société de consommation.

 

L'auteur essaie aussi de ne pas s'éloigner de sa route, ni de porter de jugement comme tant d'autres ont pu le faire en décrivant Chris comme un être stupide, asocial et inconscient...ce qu'il n'était pas !

 

Certains passages du livre sont très riches, en particulier lorsque l'auteur décrit dans le détail, les périples des aventuriers auxquels Chris a été abondamment comparé dans la presse américaine, ceux plus chanceux que lui, ou pas,  comme par exemple Everett Ruess, disparu dans l'Utah ou John Muir, devenu célèbre suite à ses travaux sur la protection de la nature.

Bien que tout ceci nous éloigne du but : comprendre pourquoi et comment Chris est mort, le point positif est que, pour chacun, il explique pourquoi, il est d'accord ou pas, avec les comparaisons qui ont été émises.

Il nous parle aussi de sa propre expérience qui l'a poussé à mettre sa vie en péril en Alaska, alors qu'il avait presque le même âge que Chris.

 

Ce qui intéressant c'est aussi que le récit est rempli d'extraits de livres qui ont été retrouvés, surlignés ou commentés, dans les affaires de Chris.

Ses lectures de prédilection étaient celles de Jack London, d'Henry David Thoreau (Walden ou la vie dans les bois) et de Léon Tolstoï.

Le lecteur peut mieux comprendre l'influence que ces lectures ont pu avoir sur l'idéalisme et le rejet de la société moderne, totalement et irréversiblement corrompue à ses yeux, puis sur son tragique destin.

 

A-t-il trouvé, avant de mourir, au coeur de la nature sauvage et dans la solitude absolue l'authenticité et la vérité qu'il recherchait ?

De quoi est-il mort exactement ?

De malnutrition ? D'empoisonnement ?

 

L'hypothèse est qu'il aurait consommé par erreur les graines d'une pomme-de-terre sauvage dont les racines étaient comestibles, ce qui n'était pas mentionné dans son recueil de botanique.

Ces graines, une fois consommées, parce qu'elles contiennent un alcaloïde (la swainsonine) auraient aggravé les effets de la malnutrition en empêchant son corps d'assimiler les nutriments absorbés par l'alimentation (pourtant il a attrapé et mangé du gibier).

Mais cette hypothèse a été largement controversée ce qui a divisé l'Amérique, mit en colère les habitants de l'Alaska qui portent un jugement très sévère sur cette "aventure suicidaire" et pensent qu'il aurait suffit que Chris possède une carte (et soit mieux préparer pour affronter les dangers de cette région) pour pouvoir en particulier franchir la rivière...

Voilà je n'en dirai pas plus. Il faut le lire !

 

Ce récit est un hommage à tous ceux qui, aventuriers, vagabonds, naturalistes, explorateurs...ont tout lâché pour réaliser leur rêve d'aventure. Ils ont souvent été incompris mais ont apporté, lorqu'ils sont revenus de leur périple, non seulement des connaissances sur les régions inexplorées, mais aussi des rêves...

 

Ce fait divers a inspiré et fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique en 2007 très proche du récit avec bien sûr quelques variantes et des paysages époustouflants de beauté. L'accent est mis sur le côté aventure...pas forcément sur les états d'âmes de Chris.

Partager cet article

Repost0

commentaires

lemenuisiart 19/09/2016 18:56

Une belle présentation pour ce livre.

manou 20/09/2016 06:27

Merci ! c'est un très beau roman d'aventure vécue, touchant et très bien écrit...

France 22/08/2014 17:08

Je n'ai pas encore lu "voyage au bout de la solitude" Il me semble que la recherche d'un idéal demeure une éternelle quête. Cependant, les écrivains cités ont connu de grands doutes! Et je pense à l'un de mes camarades épris de liberté et de belles idées qui est mort en route, cette route que nous avions prise ensemble.

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -