Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 08:38
Lady Susan de Jane Austen

Ce roman a été écrit en 1795. Le roman épistolaire était à la mode au XVIIe et XVIIIe siècle.  Celui-ci ne déroge donc pas à la mode de l'époque.

Il nous plonge dans l'ambiance très particulière de l'Angleterre à l'époque georgienne. La société anglaise est en plein bouleversements...

L'auteur dénonce la dépendance des femmes au sein du mariage, seul gage pour obtenir un statut social et une sécurité économique. Elle nous dépeint les moeurs et coutumes de la société provinciale anglaise où il fallait bien que les femmes puissent épouser des hommes riches (et stupides, transparents ou absents souvent plus vieux qu'elles) pour pouvoir se montrer en société et porter de belles toilettes. Mais quel ennui pour elles !

 

C'est le premier roman de Jane Austen que je lis. Il est composé d'une quarantaine de lettres. C'est donc un roman très court (117 pages) qui peut  être proposé aux adolescents. Son style à la fois caustique et plein d'humour ne manquera pas de leur plaire surtout s'il est étudié en classe car il reste d'un niveau de langage difficile...

 

Le roman est entièrement centré sur le personnage principal, Lady Susan, un personnage pas du tout sympathique et même carrément détestable, dont le lecteur va suivre les frasques avec plaisir !

 

Jeune veuve de 35 ans à peine (et qui en paraît 10 de moins)  Lady Susan, qui vient de perdre son (vieux) mari, est bien décidée à profiter de la vie maintenant qu'elle est libre.

Elle a vécu quelques mois chez des amis. Mais elle est obligée de les fuir car elle a séduit Manwaring, le mari de son amie qui est désespérée et Sir James Martin, un homme riche mais stupide, le prétendant de Maria, leur fille...

 

Lady Susan décide donc de se rendre quelque temps chez son frère Charles, qu'elle dit "détester" dont elle ne connaît pas les enfants. Sa belle-soeur, Catherine Vernon ne l'aime pas du tout car elle s'est opposée il y a quelques temps déjà à leur mariage. De plus la réputation de Lady Susan l"inquiète...

Mais lorsque son jeune frère, Réginald De Courcy, vient passer quelques temps chez eux et que Lady Susan, pour passer le temps, décide de le séduire, tout se complique...

Le lecteur suit les péripéties et les états d'âme des personnages grâce à la correspondance assidue entre Catherine Vernon et sa mère, Lady De Courcy.

 

Lady Susan est un personnage à part pour son époque. Elle adore s'amuser et ne s'embarasse pas de morale.

Irrésistible, elle aime attirer les regards des hommes sur elle et se montre capable de jouer de tous ses charmes pour tromper, enjôler, manipuler tout à tour les membres de sa famille, ses amants, comme elle l'avait fait pour son mari...

Personne n'y échappe et plus personne ne sait où se situe la vérité car elle se sort toujours de toutes les situations à son avantage car elle a réponse à tout.

Sans argent (elle a ruiné son mari) orgueilleuse, égoiste et opportuniste, elle ne pense qu'à son propre bonheur. Elle est aussi une mauvaise mère qui délaisse (et rabaisse sans cesse) Frederica, sa fille âgée de 16 ans. Elle voudrait d'ailleurs la marier à Sir James Martin que Frederica déteste. Elle décide donc de la mettre en pension, mais la jeune fille se sauve. Frederica va donc venir passer quelques temps dans la maison de son oncle où elle va tomber sous le charme de Réginald...

C'est par la correspondance intime entre Lady Susan et son amie de toujours, Alicia Johnson, que le lecteur découvre toute la perfidie et la cruauté de son comportement !

Un pur délice...à lire absolument !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -