Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 18:38

 

Un soir de fête, sous les yeux de ses cinq amis, Caroline, une adolescente de 15 ans, tombe du balcon sur lequel elle s'était installée. C'est le drame pour sa famille et ses camarades de lycée. 

Marilou, Titou, Nico,  Sophie et Alex  font  face à la douleur chacun à leur façon. L'année s'écoule et chacun doit faire avec sa peine. Ils ne se voient presque plus comme s'ils avaient peur de se souvenir. Il  faut pourtant se reconstruire, mais comment le faire quand on a choisi de ne jamais parler, ni de Caroline, ni des circonstances de sa mort, ni de leurs souvenirs communs...

 

Avec beaucoup de pudeur et des mots justes, l'auteur a choisi de parler du deuil et de la mort en donnant la parole directement aux adolescents qui, chacun leur tour, vont nous décrire leur vie quotidienne depuis le drame : les amours déçus, les espoirs, la vie familiale houleuse ou heureuse, leur révolte d'adolescents,  leur désoeuvrement, leur désintérêt pour les études... mais ils vont aussi nous décrire la relation qu'ils avaient avec Caroline, comment ils ont fait sa connaissance, et tous ces petits riens, ces souvenirs qui sont toujours présent dans  leur esprit.

 

C'est certain, tous ont des problèmes même s'ils ne le montrent pas. Ils ont du mal à oublier le drame et à faire leur deuil chacun pour des raisons différentes.

Titou est dépressif mais accepte de se faire soigner. Il est amoureux de Léa mais elle a choisi de le considérer comme un ami et lui a préféré Alex. 

Nico, parce qu'il est l'ami d'enfance, a l'esprit rempli des souvenirs partagés alors il pédale sur son vélo et essaie d'oublier avec Laetitia que Caroline est la fille qu'il a embrassé pour la première fois. 

Sophie, sa meilleure amie lui écrit toujours des lettres comme si elle pouvait les lui envoyer car elle a peur, si elle arrête, de trahir leur amitié.

Alex veut profiter de la vie tout de suite car maintenant qu'il sait qu'il peut mourir demain, il ressent un sentiment d'urgence...à vivre.

Même Marilou qui est partie vivre avec son père loin du quartier, ne va pas bien. Elle regarde la mer, assise au bout de la jetée.


Ce discours à plusieurs voix rend le roman très réaliste.

Mais voilà qu'alors que chacun a suivi son chemin, les parents de Caroline décide d'organiser une messe d'anniversaire.

Tous vont devoir se retrouver à l'église pour penser à Caroline.

 

C'est un roman triste mais dont la fin est porteuse d'espoir, celui de pouvoir mettre enfin des mots sur le drame, celui de se souvenir et de continuer à vivre malgré tout, ensemble.

Il peut permettre d'ouvrir un dialogue avec les adolescents autour de la mort et du travail de deuil. Il montre bien que chacun réagit à sa manière et se retrouve seul face à ses sentiments mais aussi que lorsqu'on partage une peine, on se sent plus léger et moins  triste.

L'écriture est superbe. A lire absolument...dès 13 ans.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -