Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 15:30

Pour une épaule de sanglier (ou un cuissot) de 2 kg et demi environ (pour 8 personnes) :

 

Si votre cuissot est au congélateur, il faut le sortir l'avant-veille et le faire dégeler tranquillement  au frigo.

 

La veille

 

Sortir la viande du réfrigérateur. Placer le cuissot dans le plat qui servira à la cuisson.

 

Cuissot de Sanglier au four et aux herbes de Provence

- Le piquer d'ail en introduisant de petites lamelles d'ail dans de petites fentes que vous ferez avec un couteau pointu et bien répartir les lamelles dessus et dessous.

 

- Le badigeonner au pinceau d'un mélange de moutarde (à l'ancienne de préférence), mélangée avec du miel de romarin liquide (s'il est trop dur, faire ramollir le miel au besoin, soit  au bain -marie, soit au micro-onde).

 

- Saupoudrer le cuissot d'un mélange d'herbes aromatiques (thym, romarin, sarriette, origan) émietté le plus fin possible, d'un peu de sel (la moutarde est déjà salée) et de poivre.

 

- Le laisser reposer toute la nuit au réfrigérateur dans son enrobage parfumé directement dans le plat à four que vous utiliserez le lendemain.

Cuissot de Sanglier au four et aux herbes de Provence

Le lendemain matin

 

- Préchauffer le four à 130 °.

 

- Sortir le plat du réfrigérateur au moins 20 minutes à l'avance.

 

- Mettre un filet d'huile d'olive sur le cuissot (ou le parsemer de noisettes de beurre).

 

- Ajouter quelques gousses d'ail non épluchées, deux feuilles de laurier et un tout petit morceau de cannelle.

 

- Introduire la viande dans le four chaud.

 

- Laisser confire la viande en l'arrosant tous les 1/4 d'heure pendant au moins 4, voire 5 heures (selon l'âge de votre sanglier ce qui n'est pas facile à déterminer !).

 

Pour ma part je prévois 1 petit bol de bouillon dans lequel j'ajoute 2 cuillères à soupe de vin blanc sec. J'arrose en alternance avec un peu de bouillon chaud, puis un peu de jus de cuisson et ainsi de suite jusqu'à la fin.

 

Donc pour que la viande soit prête vers 13 heures il faut s'y mettre à 8 heures du matin et prévoir d'autres plats à préparer et un bon bouquin !

 

Avec ce mode de cuisson, vous obtiendrez une viande fondante, parfumée et pas du tout sèche.

 

Si vous avez un four électrique, mais pas de chaleur tournante, l'idéal est de placer une coupelle d'eau qui, en s'évaporant, humidifiera l'atmosphère interne de votre four et évitera le dessèchement de la viande.

Cuissot de Sanglier au four et aux herbes de Provence

Lorsque la cuisson est terminée, la viande est dorée à point.

La découper directement dans le plat à four, disposer au fur et à mesure les morceaux dans le plat de service et récupérer le jus.

Cuissot de Sanglier au four et aux herbes de Provence

Au besoin, faire réduire le jus après l'avoir déglacé avec un peu de vinaigre (ou d'eau) et y ajouter 1 ou 2 cuillères à soupe de gelée de groseille et déguster.

Les puristes peuvent même le passer...mais nous on aime bien les petits morceaux. C'est certes plus rustique mais oh combien parfumé !

 

Servir avec une simple purée de pommes de terre maison ou des pâtes fraîches et, un jour de fête, quelques champignons sautés.

 

Et voilà !

Cuissot de Sanglier au four et aux herbes de Provence

Partager cet article

Repost0

commentaires

Buzzer 21/06/2020 15:45

Bonjour,

Bravo pour cette recette qui donne un résultat digne des dieux !!!!

Gigot de 2 kgs à peine qui n'est pas passé au congelateur, 5 heures au four à 130°. Pour la badigeon, j'ai mis deux grosses à soupe cuillères de moutarde à l'ancienne, deux grosses à soupe de mon miel pâteux.

Pour l'arrosage, le jus d'un gros citron coupé d'un verre d'eau, et, deux verres de vin blanc coupé d'un verre d'eau. Pour l'arrosage, j'ai attendu les 15 mns première minutes, ensuite j'ai arrosé selon ce qu'il restait dans le plat mais jamais trop (1 cm max du fond du plat)

Le résultat est sublime, encore merci

manou 22/06/2020 07:41

Merci pour ce retour c'est sympa ! Je suis surtout contente que cette recette de ma grand-mère vous ai plu à vous et à vos convives !! Belle journée

Marie José FERREIRA DENIS 28/12/2019 12:29

Bonjour. Quand on met la viande au four est-ce qu'on doit mettre un fond d'eau ?

manou 29/12/2019 09:52

Perso je n'en mets pas car j'arrose la viande d'huile d'olive et comme la viande cuit à toute petite température, elle rejette son propre jus d'abord, et je l'arrose avec en alternant ensuite avec le bouillon comme je l'explique dans mon article. Mais si vous le faites en l'arrosant par exemple dès le départ avec le bouillon, cela ne fera pas de différence à l'arrivée...Bonne dégustation !

.munier raymond 19/12/2019 18:54

cuissot de sanglier aux herbes de Provence

Marie José FERREIRA DENIS 29/12/2019 10:22

Merci !

suzanne.micallef@orange.fr 15/12/2019 15:22

bonjour pouvez vous me dire a quelle moment ma viande est a sortir du four je fait trop cuire a chaque fois merci d'avance

suzanne.micallef@orange.fr 15/12/2019 15:18

comment savoir si notre viande est prête a sortir du four soit pour moi je la fait trop cuire je n'arrive pas a doser pouver vous me donner un conseil de cuisson merci d'avance

manou 16/12/2019 06:50

Je comprends votre inquiétude !
Comme je le dis plus bas dans les commentaires...en général, il faut compter 1/2 h de cuisson pour 1/2 kilo de viande...plus le temps de préchauffage du four et la montée en température de la viande (environ 1/2 heure aussi). Il faudra donc la sortir à l'avance du réfrigérateur. En l'arrosant bien et en la faisant cuire à basse température, elle ne sera pas sèche. Si votre morceau est très gros, vous pouvez essayer de la cuire en deux fois...Il y a plein de témoignages et d'idées aussi précieuses qu'utiles dans les commentaires si dessous. Merci de votre visite. J'espère que cette recette vous plaira !

madelaine 12/11/2019 14:27

Bonjour , avec quel vin peut on accompagner ce plat ?

manou 16/12/2019 06:45

Je ne suis pas restauratrice, ni sommelière !! Nous l'accompagnons d'un bon vin rouge du sud de la France !

PATOU 08/04/2019 18:54

J'ai cuisiné ma cuisse de sanglier ce dimanche, j'ai apporté une variante personnelle car un de mes convives est intolérant au miel chaud. J'ai fait un praliné de cèpes et de pistaches donc j'ai enduit le cuissot, mais tout le reste a été fait à l'identique et mon plat a eu un succès fou. On m'a félicité pour le niveau "grand chef" de mon plat. Merci à vous pour votre recette.

Pierrette L 29/11/2019 18:29

Bonjour pouvez-vous me donner la recette de votre praliné de cèpes et de pistaches
Merci d'avance

manou 09/04/2019 07:23

Merci pour cette variante ! Je pense que bon nombre de mes lecteurs vont l'apprécier...Contente que cette recette de ma grand-mère mère traverse les années avec autant de succès..bonne journée et merci pour votre témoignage

Jezz 17/03/2019 17:22

Bonjour,
je viens de faire cette recette aujourd'hui, un morceaux de 4kg. Vraiment sympa, peut-être une demi/heure de cuisson supplémentaire. Bref, avec une petite purée maison, ce soir, super.
Merci pour cette recette.

manou 17/03/2019 17:29

Le secret c'est de bien l'arroser et quand il est très gros on peut aussi le faire cuire en deux fois...J'espère que vous allez vous régaler ! Une belle soirée

Jezz 17/03/2019 17:23

J'ai oublié, j'en suis quand même à 7h de cuisson à chaleur tournante.

Chantal 07/02/2019 18:18

Bonjour,

J'ai déjà fait cette recette l'an passé le cuissot étant gros, j'en ai fait 2 rôtis que j'ai cuit en même temps(7heures), je n'ai eu que des éloges et même moi qui craint le goût du sanglier j'ai beaucoup aimé.
D'ailleurs on m'en a donné un autre que j'ai aussi transformé en 2 rôtis je les sors ce soir pour les badigeonner demain soir et je les fait cuire samedi matin. Mon fils m'en a réservé un pour faire goûter à ses amis.
Très bonne recette je vous l'a recommande. (j'ajoute de la gelée de groseille avec le miel).

manou 08/02/2019 06:55

Merci beaucoup Chantal de venir témoigner ici. C'est vraiment très gentil ! Je suis contente que cette recette de grand-mère ait autant de succès parmi mes lecteurs. Bonne journée et encore merci

Véronique 17/01/2019 19:13

Bonjour,
J'ai utilisé votre recette pour cuisiner une épaule de sanglier de 900g, que j'ai cuite 1h30 du coup.
N'ayant pas exactement les mêmes ingrédients que vous ,j'ai utilisé du miel d'acacia, et comme herbes aromatiques des herbes de provence, de l'origan, mais aussi du basilic et de la sauge. Et dans la sauce ,j'ai utilisé de la gelée d'hibiscus... et bien c'était excellent ! Nous nous sommes régalés, un grand merci pour votre recette !
Et très bonne année 2019 à vous.

manou 18/01/2019 08:06

Merci pour votre sympathique retour...Cette recette de ma grand-mère a beaucoup de succès. La gelée d'hibiscus, un peu acidulée a dû donner un goût délicieux. C'est une bonne idée ! Bonne année à vous aussi et merci d'avoir pris la peine de venir ici

Jeannine 31/12/2018 18:40

J'ai cuisiné un cuissot de sanglier de 6 kilos en suivant votre recette. Je l'ai cuit en deux fois, 4 heures le premier jour, à 160 degrés, puis 2 heures le jour suivant, à 130 degrés, en suivant vos conseils. La viande était délicieuse, très tendre et pas forte du tout. Merci pour vos conseils et ... bonne année 2019.

manou 01/01/2019 09:54

Un grand merci pour ce retour ! C'est adorable de votre part de venir ici partager votre expérience. Une très bonne année 2019 à vous et vos proches

Guigui 30/12/2018 15:45

Bonjour, excellent recette je compte la faire demain soir pour un cuissot de 6 kg , combien d heure par kg faut il compter Nanou pour une cuisson à point ?? Merci par avance .
Cordialement Guillaume

manou 30/12/2018 19:39

La cuisson à point cela ne veut rien dire pour de la viande de sanglier que l'on mange toujours bien cuit. Et comme vous ne savez pas son âge c'est difficile de juger à l'avance de la tendreté ou pas de de sa chair. Donc en général, il faut compter 1/2 h de cuisson pour 1/2 kilo de viande...plus le temps de préchauffage du four et la montée en température de la viande. Il faudra donc le sortir à l'avance du réfrigérateur... Si vous l'arrosez copieusement et régulièrement, votre cuissot sera donc parfait mais la cuisson sera longue et il faudrait peut-être mieux le faire cuire en deux fois ou alors à plus haute température, la moitié du temps et plus douce pour la fin de cuisson...C'est ce que je ferai à votre place et je rajouterai un gros bol d'eau dans le four pour éviter le dessèchement...Je n'ai jamais fait cuire de cuissot aussi gros, aussi j'espère que vous vous régalerez. Merci pour votre intérêt et bonne fin d'année

sylvie 30/12/2018 14:08

moi je le fait pour le 1lan je suis cette recette sa a l air delicieus

manou 30/12/2018 19:39

Merci Sylvie j'espère que cette recette régalera vos convives...Bonne fin d'année !

Brigitte 26/12/2018 21:28

Fait hier, gigot de 4kg,Le top du top, c'était délicieux, fondant, parfumé, que des compliments que je vous renvoies. Pour une première, j'ai été bluffée. Merciiiiiiiii

manou 27/12/2018 12:15

Merci infiniment ! C'est très gentil à vous de me faire ce retour :) Chez nous aussi, le cuissot a été encore une fois au menu de noël et chaque fois nous sommes étonnés de tant de saveur...Bonne fin d'année et merci de votre confiance

Casyflope 25/12/2018 20:56

Recette réalisée aujourd'hui. Un régal ! Viande pas sèche du tout, très tendre et parfumée.

manou 26/12/2018 07:01

Un grand merci pour ce retour ! C'est gentil...Bonne fin d'année

allison 22/12/2018 11:33

Bonjour, est ce que vous pensez qu'on puisse réaliser votre recette au tourneborche dans le four ? où que ca va assecher la viande ?

manou 22/12/2018 13:55

Je ne fais cuire que des vollailes au tourne- broche. Le sanglier est une viande plus ferme et longue à cuire...il faut abondamment l'arroser ou la faire mijoter, style daube. Si votre cuissot est petit, pas plus de 2 kg et si vous l'arrosez bien, cela peut être une bonne idée. Après tout Obelix le fait bien cuire comme ça :) :) tenez moi au courant du résultat ! Bonnes fêtes

Jean-Michel MARTIN 13/12/2018 12:04

Bonjour, J'ai utilisé votre recette pour un cuissot d'environ 5Kg; c'était très réussi. J'en fait un autre de 7 Kg !! pour samedi soir. (on est jeudi midi, il commence à décongeler). Que me conseillez-vous ? Merci de votre réponse. Jean-Michel

manou 14/12/2018 07:25

Je n'ai jamais fait cuire un cuissot aussi gros. C'est forcément un sanglier qui a un certain âge...
Un de mes commentateurs qui a fait l'essai me dit qu'il l'a mis 8 heures à 170°. C'est une solution en effet.
En principe donc, il faut compter 1/2 h de cuisson pour 1/2 kilo de viande...plus le temps de préchauffage du four et la montée en température de la viande...une bonne heure de plus pour un cuissot aussi gros. Je le ferai cuire donc 8 heures en l'arrosant bien mais en mettant le four un peu plus chaud sur une bonne moitié du temps, par exemple 4 heures à 160°-170° max, puis 4 heures à 130°. Il me semble important d'avoir une partie du temps de cuisson plus doux pour que la viande confise. Et surtout bien l'arroser ! Il vous faudra bien 1 litre de bouillon...Pour le rendre plus moelleux, vous pouvez mettre un grand bol d'eau dans le four ! Laissez-le ensuite dans le four éteint pendant l'apéro après l'avoir bien arrosé. J'espère avoir répondu à votre question...et surtout que vous allez vous régalez. Bonne dégustation

ludivine casson 13/12/2018 11:29

bonjour
alors en quête de recette pour mon cuissot je suis tombé sur la votre et la hummm elle me fait de l’œil donc banco allé je prend par contre et il possible d'avoir quelques détails
la quantité d'ail pour le piquer
combien de cuillère de moutarde
pour le bouillon lequel utilisé vous (veau volaille ou kub or)
je souhaite également mettre un mélange de champi me conseille vous de les mettre avec la viande ou a part merci

Jean-Michel MARTIN 14/12/2018 13:46

Merci beaucoup pour vos conseils !

manou 14/12/2018 07:12

Pour l'ail je dirai que c'est à l'appréciation de chacun car en Provence vous n'ignorez pas que nous l'aimons...Je mets presque 1/2 tête d'ail mais vous pouvez rester sur 3 à 4 gousses si vous craignez que vos convives n'apprécient pas.
Comme je le dis à Amandine ci-dessous je mets environ 3 à 4 grosses cuillères de moutarde. Si votre cuissot est plus gros il vous en faudra davantage...
Pour le bouillon je préfère le bouillon de volaille mais le veau fait très bien l'affaire. L'important est de ne pas en manquer de le parfumer avec des herbes de Provence (romarin, thym, laurier) et de ne pas le saler !
Pour les champignons, je les fais toujours cuire à part.
Vous pouvez ensuite accompagner le cuissot comme je le dis dans l'article avec des pâtes fraîches, de la purée mais aussi de la polenta. J'avais oublié de le dire dans l'article.
Merci pour votre intérêt et bonne chance pour la réalisation !

amandine 13/12/2018 10:13

Bonjour
Votre recette remporte un très bon succès, je vais l'essayer pour noël.
Pouvez vous juste me dire quel type de bouillon vous utiliser pour arroser la viande
Merci d'avance

Amandine 14/12/2018 07:18

Bonjour merci pour ces précisions je vais essayer votre recette pour Noël
Merci à vous

manou 14/12/2018 07:07

Pour la quantité de miel je dirai selon la grosseur du cuissot environ 1/3 de pot et 4 à 5 cuillères à soupe de moutarde. Il faut que le mélange permette de recouvrir tout le cuissot, qu'il soit bien enrobé mais pas forcément en couche épaisse.
Pour le bouillon l'important est de ne pas en manquer ! Soit vous avez congelé un bouillon maison (de veau, de boeuf, de poule)...soit comme moi, vous utiliserez un bouillon lyophilisé (de poule de préférence ou de boeuf) reconstitué avec moitié eau, moitié vin blanc et parfumé avec un peu d'herbes aromatiques comme du thym, du laurier... N'hésitez pas à en faire une bonne quantité ou à en refaire. Comment le faire : 1/2 bol d'eau + 1 tablette de bouillon lyophilisé + 1 cuillère à soupe d'herbes au choix. Mettre au micro onde ou sur le feu...bien remuer. Ajouter 1/2 bol de vin blanc. C'est prêt ! J'espère avoir répondu à vos questions...Il vous faudra bien au moins deux bols ! Merci de votre intérêt. J'espère que la recette vous plaira. Dans les commentaires ci-dessous certains ont adapté agréablement cette recette de base. Vous trouverez du coup d'autres idées ! Bonne chance pour la réalisation

amandine 13/12/2018 10:32

et la quantité de miel et de moutarde a mettre sue le cuissot
merci d'avance

Mani 22/11/2018 09:19

Bonjour,

J'ai un gigot de 3kg900 au congélateur que je souhaiterai cuisiner le jour de Noël.

Je suis débutante en matière de cuisine mais votre recette me fait vraiment envie...

Puis je réaliser la cuisson en 2 fois? Pendant combien de temps et à quelle température pour les 2 cuissons? Dois je quand même faire mariner le gigot la veille de la 1ere cuisson?

Est ce que cela ne risque pas de dessécher ma viande?

Je vous remercie par avance pour vos conseils.

Marie

manou 23/11/2018 06:38

Contente de vous avoir donné envie d'essayer ! Bonne journée

Mani 22/11/2018 12:02

Merci beaucoup pour votre réponse . Je vais donc essayer cette recette et je vous donnerai des nouvelles après dégustation. Merci.

manou 22/11/2018 09:42

Bien sûr que vous pouvez le faire cuire en deux fois. Et bien sûr qu'il faudra tout de même faire macérer la viande à l'avance pour que les saveurs l'imprègnent bien. Il faut dans ce cas écourter la cuisson d'une heure à peu près car même lorsque vous le sortirez du four après la première fournée, de la durée que vous choisirez, la viande continuera à cuire à l'intérieur...Prévoyez de le sortir à l'avance du réfrigérateur le lendemain pour qu'il atteigne plus vite la température nécessaire à la poursuite de la cuisson et placez-le dans le four éteint, puis allumer le four...Si vous l'arrosez bien il ne sera pas sec du tout, je l'ai déjà fait. Il faut compter en gros 7 heures pour votre cuissot mais comme vous le ferez cuire en deux fois, je pense que 6 heures suffiront...Le premier jour, à 150-160° pour bien le saisir pendant environ 4 heures et le second, beaucoup plus doux, pour bien le confire, environ à 120-130° maximum deux heures en le mettant dans le four froid. J'espère que ça sera bon, car chaque cuissot a un poids différent et surtout comme je l'explique un âge différent d'où la difficulté pour réussir la cuisson. N'hésitez pas à lire les témoignages ci-dessous. Merci de votre intérêt pour cette recette de grand-mère authentique et testée de nombreuses fois

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -