Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 08:21
Les hommes qui n'aimaient pas les femmes / Millénium tome 1 de Stieg Larsson

 

Lors du battage médiatique autour de la série Millénium, j'avais fait l'indifférente. Je n'aime pas les battages médiatiques...Je suis souvent déçue par les Prix littéraires par exemple et on m'avait tellement parlé de l'histoire que j'avais l'impression d'avoir déjà lu la trilogie...

 

Récemment, le film est passé à la télé un soir tard et je n'ai pas voulu le voir car j'aime mieux lire les romans avant de voir les adaptations cinématographiques qui, sinon, parasitent mon imaginaire.

 

Par contre cela m'a donné envie de réserver la trilogie à la médiathèque ! Et voilà les vacances de noël aidant, les jours sont courts, il n'y a rien d'intéressant à la télé le soir (ou presque rien)... c'est idéal pour plonger dans l'ambiance Larsson.

 

Un bon livre reste un bon livre pour longtemps. Il survit à la mode du moment, il suffit d'attendre un moment favorable pour le lire...

 

L'histoire

 

Mikael Blomkvist, journaliste et codirecteur de la célèbre revue d'investigations sociales et économiques  "Millénium", vient de perdre son procès contre un des personnages les plus importants au niveau de l'économie suédoise, le multi-millionnaire Hans-Erik Wennerström. Il devra donc payer une forte amende et faire trois mois de prison ferme pour calomnies aggravées. Le procès ayant attiré le regard des médias sur lui, il démissionne donc de Millénium, pour sauver le journal au grand désespoir d'Erika, son associée, amie et maîtresse depuis toujours.

 

Pendant qu'il vide son bureau, il reçoit un appel téléphonique d'un avocat de Hedestad, maître Dirxh Frode. L'homme lui demande de rendre visite à son client, Henrik Vanger,  un gros industriel de l'industrie suédoise, actuellement à la retraite car âgé de plus de 80 ans.

Henrik Vanger  lui propose d'enquêter officieusement sur sa nièce mystérieusement disparue il y a quarante ans, tout en écrivant officiellement sa biographie.

Se sentant vieillir, il veut tenter encore une fois de comprendre ce qui est arrivé à sa nièce. De plus, à chacun de ses anniversaires, il reçoit une fleur séchée comme si quelqu'un de mal intentionné voulait lui rappeler la tragédie, car c'est Harriet qui avait commencé à lui faire ce type de cadeau...

 

Sans hésiter (ou presque) Mikael part immédiatement s'installer pour un an, dans le nord de la Suède, sur sur l'île de Hedebyön où se trouve le hameau où loge une partie de la famille Vanger. Il faut dire qu'Henrik Vanger lui a fait miroiter qu'il possédait des informations importantes qui lui permettrait de mettre Wennerström en difficulté pour se venger.

 

Très vite Mikael va découvrir que rien n'est idyllique dans la famille Vanger. Harriet était brillante et, à seize ans à peine, considérée comme la future héritière du groupe. Elle faisait beaucoup d'envieux dans la famille et a pu très bien être assassinée.  Le jour où Harriet a disparu, l'accès à l'île est resté bloqué pendant des heures suite à un accident de camion sur le pont...

 

Le destin (?) va lui faire rencontrer Lisbeth Salander, une hackeuse douée qui a enquêté sur lui et adore fouiner dans la vie privée des gens bien qu'elle soit plutôt inadaptée socialement (c'est le moins qu'on puisse dire). Elle travaille en freelance dans la sécurité. Mise sous tutelle, abandonnée par sa mère malade, elle a été abusée par son nouveau tuteur avec une violence inouie, mais sait se défendre... à sa façon.

Ce que Mikael ne sait pas, c'est qu'Henrik Vanger l'a sélectionné pour remplir ces missions après avoir fait procéder à une enquête, qui a été réalisée par l'intermédiaire de.... Lisbeth !

 

La rencontre entre nos deux héros va faire des étincelles et intuition après intuition, ils résoudront ensemble l'affaire...grâce à de simples photographies (dont une où Harriet apparaît terrifiée...) et une bonne dose d'intelligence.

 

Mais, ce qu'ils vont découvrir n'est pas du tout beau à voir et il vaudrait mieux, dans l'intérêt de tous, se taire à tout jamais car cette affaire va bien au-delà de ce qu'ils pouvaient  imaginer...

Mais je ne peux pas en dire plus sans dévoiler des éléments importants de l'enquête !

 

Ce que j'en pense

 

La violence, le sexe, les secrets de famille, les magouilles, l'argent caché, les trahisons, les passions, mais aussi l'amitié et l'amour, tous les ingrédients sont là pour faire de ce roman un excellent polar, au suspense haletant mais très très noir et  qui va directement là où il faut même si ça fait mal.

 

Les personnages principaux ou secondaires sont absolument extraordinaires et très réalistes.

 

Le caractère de Mikael le rend très attachant : il aime les femmes et apparaît comme un séducteur qui laisse les femmes libres de faire ou non le premier pas ! Côté travail c'est une homme intègre, qui prône la justice et a un grand sens moral. C'est un homme de terrain qui aime l'action et ne dénote pas du tout dans son rôle de journaliste-enquêteur tout en finesse. On peut penser que son personnage ressemble beaucoup à l'auteur et que son métier de journaliste n'est pas un hasard...

 

Lisbeth, qui surprend le lecteur au départ, est très attachante. Sa loyauté envers ceux qui la respectent est sans borne. On sent que c'est une écorchée vive qui a subit des choses dramatiques dans son enfance (on ne sait pas quoi) et qui se retranche derrière une façade (un mur blindé en réalité) pour que personne ne soit tenté de se mêler de sa vie privée et surtout de ses sentiments. Son apparence gothique, tatouages et piercings partout sur le corps, ne fait rien pour la rendre attirante. Son intelligence est stupéfiante !

 

Remarques : 

 

L'auteur était le rédacteur en chef d'une revue suédoise "Expo", observatoire des manifestations ordinaires du fascisme. On ne sera pas étonné de la place que tiennent les idées fascistes dans la famille Vanger !

Il est décédé brutalement en 2004 d'une crise cardiaque. Il avait quarante ans et venait de remettre les manuscrits de la trilogie à son éditeur. Il ne savait pas qu'elle aurait un succès planétaire.

 

Son travail journalistique est considérable et c'est un roman qui touche de près à la réalité sociale et économique de la Suède. Les statistiques que l'on retrouve en tête de chapitre font froid dans le dos. Les chiffres parlent d'eux-même...

 

Si vous avez la flegme de vous plonger dans une trilogie de 500 pages x 3, il y a plusieurs solutions :

- soit vous pouvez écouter une adaptation radiophonique sur le site de France culture :

- ou écouter des extraits ICI

- ou lire la série en BD. Le tome 2 vient de paraître il y a un mois (fin novembre 2013).

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -