Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 08:06

             https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQz1exQnGE9rkYZ8Kl5t1ZTuRqypEXn6UUGQUzRrLMy2ExVaEF1-g

             

     

 

Comme nous pouvons lire dans wikipedia :

"Rebecca est un roman de Daphne du Maurier paru en 1938. Le roman, inspiré par les œuvres de Charlotte Brontë et peut-être aussi par celles de Jane Austen, est considéré au XXIe siècle comme un classique de la littérature anglaise".

 

En tous cas, 75 ans après sa publication, ce roman de Daphné du Maurier, exerce toujours la même emprise sur ses lecteurs qui ont du mal à oublier les personnages...

Voilà un classique que j'ai relu avec plaisir pendant mes vacances...

 

L'histoire

 

La narratrice, dont le lecteur ne connaîtra pas même le prénom, est une jeune fille modeste, naïve, romantique et plutôt insignifiante.

Elle travaille comme demoiselle de compagnie pour une américaine déplaisante qui s'incruste auprès des personnes célèbres...

Un soir, à Monte Carlo, dans un hôtel luxueux, Mrs Van Hopper tente d'approcher le mystérieux mais fortuné, Maximilien de Winter, veuf depuis un an et qui ne se remet pas de la tragique disparition de sa femme, morte noyée dans des circonstances mystérieuses.

D'un naturel peu avenant, il va cependant courtiser la jeune fille, lui parlant peu de lui-même mais surtout du domaine connu de tous :  la manoir anglais appelé Manderley !

Était-ce prémonitoire mais la jeune fille a acquis, petite fille, une carte postale de ce domaine et elle a souvent rêvé à son sujet...

Le conte de fée se poursuit lorsque Maxim la demande en mariage et malgré la différence d'âge et de milieu, ils se marient et partent en voyage de noce à Venise.

 

De retour à Manderley, les choses se gâtent...Pris par ses obligations, Maxim la laisse souvent seule. Elle se sent inquiète dans cette vaste demeure et se perd dans ses couloirs. Le domaine situé au bord de la mer est pourtant magnifique et le jardin très fleuri mais elle se sent justement incapable de le gérer.

La première Madame de Winter semble toujours présente dans l'esprit de chacun : ce sont ses plats préférés que l'on sert aux repas, ses habitudes qui continuent à faire fonctionner la maison, et ses objets qui la décorent.... D'ailleurs tous la comparent  avec Rebecca : Béatrice, la soeur de Maxim, la grand-mère de Maxim, les voisins et connaissances, et même les domestiques, qui étaient tous là pour l'accueillir. Ils  s'aperçoivent vite que la jeune mariée n'est pas à son aise ce dont profite la machiavélique Mme Danvers, la gouvernante restée au domaine et qui adorait Rebecca...

 

Peu à peu la jeune femme va tenter d'en savoir plus sur Rebecca, découvrant qu'elle était très aimée, gaie, élégante, brillante et pleine de vie...parfaite quoi, enfin c'est ce qu'elle croit...mais chut ! Je ne vais pas dévoiler la fin pour ceux qui ne l'ont pas lu !

Peu à peu, face à la morosité ambiante, la nouvelle Mme de Winter pense que son mari ne l'aime pas et qu'elle ne pourra jamais gagner son coeur habité par le souvenir de Rebecca.

 

Le lecteur est gagné, chapitre après chapitre, par l'angoisse et la frayeur de la jeune femme. Toute remarque de Maxim nous persuade que le conte de fée est terminé. On tremble devant la méchante gouvernante... Ce n'est pas un hasard si Hitchcock en a fait un film !

L'angoisse et la pression monte en même temps que l'intrigue policière.

 

C'est un roman d'ambiance, très psychologique, qui se lit très vite  tant le lecteur se languit de faire retomber la pression. Je connaissais pourtant la fin de l'histoire mais me suit laissée gagner par le suspense de ce roman où pourtant il y a très peu d'action !

L'emploi de la première personne facilite l'identification à l'héroïne et rajoute au mystère ambiant. Elle nous émeut et, même si on ne se reconnaît pas vraiment dans sa personnalité, le lecteur est soulagé à la fin de la découvrir si forte et si déterminée...

 

A lire bien sûr et à faire lire aux ados à partir de 13 ans...car comme beaucoup de grands classiques, ce roman est intemporel donc, toujours d'actualité, et ne manquera pas de plaire aux jeunes.

Il est d'ailleurs présent dans les listes de lecture de l'Éducation nationale "Lectures pour les collégiens - 3°"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Encore Un Blog ?

  • : Dans la Bulle de Manou
  • Dans la Bulle de Manou
  • : Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes ou mes voyages : intellectuel, spirituel, botanique ou culinaire...
  • Contact

Qui Suis Je ?

  • manou
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...
  • J'aime les livres et j'ai eu la chance d'en faire mon métier, mais la vie nous réserve d'autres voyages tous aussi agréables à partager...

BLOG Zéro carbone !

Perdu Dans Le Blog ?

Y a-t-il des curieux ?

litterature

 

  D'où viennent-ils ?

 

  litterature

L'automne est arrivé...

 

N'oubliez pas de protéger Xin Xin et de le nourrir en cliquant sur more...

 

 

Mes Tags

Mes livres sur BABELIO

Les dix droits imprescriptibles du lecteur

mod article2138927 3

Extrait de "Comme un roman" de Daniel Pennac

Illustrations de Quentin Blake

Retrouvez-moi sur Pinterest !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -