Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la Bulle de Manou

Les livres et moi, mes coups de coeur, mes découvertes, mes créations ou mes voyages : intellectuels, spirituels, botaniques ou culinaires...

13 petites enveloppes bleues de Maureen Johnson

A la mort de sa tante Peg, qu'elle adorait, Virginia (Ginny), 17 ans,  reçoit une lettre lui demandant de prendre immédiatement un billet d'avion pour Londres  (avec l'argent contenu dans l'enveloppe) et de préparer son sac à dos pour un voyage de plusieurs semaines en suivant certaines règles (ne pas lire de guide de voyage avant, ni emporter de dictionnaire de langue, de téléphone portable ou d'appareil photo...).

Habituée aux excentricités de sa tante, Ginny s'exécute. Mais avant, elle doit se rendre dans le quartier de New york où sa tante habitait. Là, dans le restau tenu par Alice, situé en dessous de l'ancien appartement de Peg, elle reçoit un colis, envoyé de Londres. Que contient-il ? Vous l'aurez deviné !

 

Peg a toujours été différente des autres. A 17 ans, elle a renoncé à une bourse d'étude pour s'inscrire dans une école de peinture. Elle a toujours adoré l'art et a vécu de petits boulots pour pouvoir avoir du temps à elle et se consacrer à sa passion. Deux ans auparavant elle a quitté subitement famille, travail et appartement pour une destination inconnue...Personne n'en a été étonné !

 

Mais voilà que Ginny est invitée, ce que le lecteur comprend en même temps qu'elle, à poursuivre le même chemin sans possibilité de revenir en arrière.

Dans l'avion, les instructions de Peg sont claires, elle doit ouvrir le colis et lire la deuxième lettre où il y a écrit "à ouvrir dans l'avion" ! Ginny découvre qu'elle doit, une fois arrivée à Londres, se rendre à une adresse bien précise. La personne qu'elle doit rencontrer doit lui donner, entr' autres renseignements, le code de sa carte bancaire ce qui devrait lui permettre de poursuivre le voyage...

 

De lettre en lettre, Ginny, qui était plutôt timide et réservée au départ, va, en suivant les instructions de sa tante,  voyager dans divers pays ; le Danemark, la France, l'Italie, la Grèce...

Pas à pas, elle revivra son périple, se rendra chez telle ou telle personne, fera telle ou telle action et comprendra mieux la vie  de sa tante, mais Ginny découvrira surtout la vraie vie et...l'amour !

Elle rencontrera des gens épatants et étonnants pour elle qui n'avait jamais quitté l'Amérique et deviendra plus sûre d'elle et plus confiante en son avenir...

Et surtout, en lui offrant ce voyage comme un dernier cadeau, Peg lui aura permis de faire son deuil...

 

Voilà un roman intéressant par sa construction. A la fois léger et grave, c'est un parcours initiatique à la fois prenant, amusant et émouvant !

On peut simplement regretter certains clichés "touristiques" et autres caricatures que les ados ne verront même pas, mais qu'ils ne manqueront pas d'intégrer un peu plus inconsciemment...

Pour donner un exemple, moi je pense que les voleurs en Italie ne sont pas forcément tous des "gitans"... comme l'auteure a l'air de le penser et comme elle le suggère fortement. Je pense aussi qu'on peut se baigner en Grèce sur une plage déserte sans que son sac à dos disparaisse aussitôt etc... Il y a beaucoup d'autres clichés dans ce roman et c'est dommage.

À méditer d'urgence !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 19/08/2014 07:56

Donc l'auteur a marqué des points elle t'a donné envie de voyager à toi aussi !!

Mesrêveslittéraires 18/08/2014 11:05

Je suis une ado... Et je n'ai pas fait attention aux clichés... Cependant je ne pense pas que tous les voleurs sont des gitans ( hein Arsène Lupin...) mais bon laisser traîner ses affaires sur n'importe quelle plage ne me semble pas non plus l'idée du siècle... Paranoïa? Peut-être! J'ai bien aimé ce roman mais qui avait parfois quelques latences et manqué à mon goût, de descriptions...